Tout sur Amoéba

Vous êtes ici

Les biocides et le traitement de l'eau ne sont pas votre « tasse de thé » ? Vous voulez mieux connaître Amoéba ? Ces quelques lignes devraient vous aider à tout comprendre. Et si vous avez encore des questions, nous sommes là !

 

Pourquoi a-t-on besoin du biocide d'Amoéba ?
Pour débarrasser l'eau utilisée par l'industrie des bactéries mortelles

Des bactéries prolifèrent dans l'eau des installations industrielles. C'est le cas de la Légionelle, qui provoque la Légionellose, une maladie qui peut être mortelle1. Il en va de même pour d'autres bactéries pathogènes comme Klebsiella2, Pseudomonas3, Chlamydia4. Les traitements chimiques de l'eau – chlore/brome, isothiazolone – disponibles respectivement depuis 1914 et 1974, sont très peu efficaces. Néanmoins ils étaient la seule réponse à la menace. Ils sont utilisés quotidiennement, en grandes quantités, pour des résultats imparfaits, malgré leur toxicité pour l'homme et l'environnement.

Le biocide d'Amoéba est la première solution 100% efficace contre les bactéries de l'eau, et pourtant sans danger pour les humains et l'environnement. C'est une véritable solution de rupture, une révolution.

1 1 262 cas par an en France, avec 20% de mortalité
2 22 500 cas par an en France
3 450 000 cas par an en France
4 6 millions de cas par an en France

Qu'est-ce qu'un biocide ?
C'est un désinfectant qui tue les micro-organismes dangereux et les parasites

Les bactéries, virus ou parasites peuvent être dangereux pour les êtres vivants. Des biocides – littéralement « tueurs de vie » – ont ainsi été développés à usages médicaux, vétérinaires, domestiques ou industriels, pour désinfecter l’eau, l’air, les sols, les piscines, les surfaces de travail, WC, etc. Ce sont majoritairement des produits chimiques. Dans la plupart des cas, ils sont toxiques. Pour cette raison leur usage est surveillé.  En Europe, il y a même une réglementation particulière pour les produits biocides.

Le biocide d'Amoéba est NON chimique. C'est l'amibe naturelle – donc non génétiquement modifiée –  Willaertia magna C2c Maky. Notre biocide biologique a passé tous les tests auxquels sont soumis en Europe les biocides chimiques. Il a été classé "sans classe  de danger pour l'homme et pour l'environnement".

Est-ce que le biocide d'Amoéba aide à préserver la santé des hommes ?
Oui, et de deux façons même !

Le biocide d'Amoéba est conçu pour nettoyer l'eau utilisée par l'industrie de divers micro-organismes, dont certains sont mortels (voir Pourquoi a-t-on besoin de la solution d'Amoéba ?). Les tests conduits chez plusieurs industriels ont démontré qu'il est vraiment efficace. Donc, oui, le biocide d'Amoéba aide à préserver la santé des humains. De plus, dans le milieu professionnel, l'exposition au biocide d'Amoéba, à la différence des biocides chimiques en usage, ne présente pas de risques, car il a été montré comme étant sans classe de danger pour l'homme.

Est-ce que le biocide d'Amoéba est dangereux pour l'environnement ?
Non. Il est conforme à la réglementation Européenne et aux recommandations Nord-Américaines

D'abord, tous les tests montrent que notre biocide n'est pas rejeté du réseau d'eau de l'industriel. Ensuite, tous les tests réglementaires exigés en Europe qui étudient la dangerosité des biocides, ont conclu à une absence totale d'écotoxicité. Enfin, le biocide d'Amoéba, l'amibe Willaertia magna C2c maky, est un organisme plutôt délicat, qui  ne survit pas dans les cours d'eau naturels et les stations d'épuration. Ainsi, le biocide d'Amoéba répond entièrement à la directive cadre Européenne 2015, visant à diminuer la pollution des cours d'eau, et répond entièrement aux recommandations de développement durable en vigueur au Canada et aux USA.

Est-ce que le biocide d'Amoéba est économiquement intéressant ?
Oui !

Le biocide d'Amoéba permet de réaliser des économies à court et à long terme, de plusieurs façons complémentaires, tout en s'intégrant facilement dans des procédures déjà en usage :

- Tout d’abord, le biocide d’Amoeba n’étant pas corrosif pour les structures en place, il augmente leur longévité. Il est donc une source d’économies au niveau des investissements matériel (la corrosion diminue de 12,5%).
- Ensuite, la consommation d'eau est également en baisse de 10%.
- Le stockage du biocide biologique est inutile, libérant un espace considérable et diminuant les contraintes logistiques.
- Le personnel n'a pas besoin des équipements de protection.
- Enfin, mais d'une importance capitale, le biocide d'Amoéba met ses usagers en Europe en conformité avec la directive Européenne 2000 / CE / 60 et évite ainsi aux entreprises, les pénalités financières et difficultés administratives. Sur le continent Nord Américain, le biocide d'Amoéba est également en phase avec des recommandations et aide ses clients à adopter des mesures de développement durable fort appréciées.

Où peut être utilisé le biocide d'Amoéba ?
Dans les TAR et bientôt dans le secteur tertiaire

Le biocide d'Amoéba répond aux besoins de divers secteurs, mais nous développons et commercialiserons d'abord les applications pour l'industrie, notamment pour les tours aéroréfrigérantes, TAR (TP11), également appelées tours de refroidissement.

Quel est le volume du marché potentiel pour le biocide d'Amoéba ?
1,7 Md€/an pour les seules TAR

Sur un marché mondial des biocides chimiques estimé à 21 Md€, Amoéba se concentre aujourd’hui sur le segment des tours aéroréfrigérantes industrielles, TAR, évalué à 1,7 Md€.

Quelle est l’efficacité du biocide d'Amoéba ?
Quasi 100% d'efficacité

C'est d'ailleurs le seul biocide utilisé, par exemple dans les tours aéroréfrigérantes, à afficher une efficacité de quasi 100%. Comment le sait-on ? Ce sont les prélèvements réalisés à la sortie des TAR qui le disent. Son efficacité inégalée s'explique, entre autre, par le fait qu'il supprime non seulement les micro-organismes de l'eau, mais également le biofilm, cette couche gluante qui couvre les tuyaux et qui sert de cachette aux bactéries dangereuses. Et nos utilisateurs finaux – Häagen Dazs, Vitacuire ou Arcelor-Mittal – le confirment avec conviction.

Est-ce que le biocide d'Amoéba est une innovation sur le marché des biocides ?
Oui, c’est une technologie unique, et elle est brevetée

Le biocide d'Amoéba arrive sur un marché de 21 Milliards de € par an, investi par les biocides chimiques. La dernière innovation de ce marché date de 1974 par l’isothiazolone. Le biocide d’Amoéba est une vraie technologie de rupture naturelle, sans concurrence et fortement protégée. L’administration reconnaît le biocide biologique sans classe de danger pour l’homme et pour l’environnement. Amoéba propose ainsi une véritable innovation, sur un marché établi, tout en se différenciant de la concurrence à la fois par sa performance et son caractère écologiquement responsable. Son biocide naturel est aujourd’hui LA solution la plus efficace du marché actuel, en affichant quasi 100% d'efficacité pour éliminer les bactéries.

Est-ce que le biocide d'Amoéba peut remplacer les biocides chimiques ?
Oui, c'est une véritable solution de substitution !

Le biocide d'Amoéba a été conçu pour être utilisé sans que l'industriel ait besoin de transformer son installation ou de changer d'autres produits auxquels il fait appel dans ses procédés. Il s'agit donc d'une véritable solution dite de substitution et le passage d'un mode chimique de désinfection des circuits d'eau à celui d'Amoéba peut s'effectuer rapidement. Votre traiteur d'eau réalisera en 1 jour la seule modification nécessaire, qui consiste à ajouter la pompe qui permet d'injecter le biocide dans le circuit. Vous pouvez voir cette installation dans les films de témoignages tournés chez nos utilisateurs finaux Häagen-Dazs et Arcelor-Mittal.

L'eau et l'industrie : l'essentiel


L'industrie utilise l’eau pour baisser la température de ses procédés

De par ses propriétés, l'eau est devenue incontournable dans la majorité des process de production et de transformation industrielles.  Elle sert à éliminer la chaleur produite par les machines de production ou à maintenir des conditions de température contrôlées au sein des composants de ces machines, de diverses phases de production et des locaux. Exemples : pour refroidir du métal en fusion, pour des fours à haute température en agroalimentaire, pour climatiser. 20% d'eau potable sont utilisés à ces fins.

Tour Aéroréfrigérante, TAR : refroidir l'eau à l'aide de l'air

Une tour aéroréfrigérante (tour de refroidissement) permet de refroidir l'eau au contact de l'air ambiant. Dans le jargon cela s'appelle un échangeur de chaleur " air/eau ". L’eau chaude, pulvérisée en partie haute de la TAR, ruisselle sur un corps d’échange traversé par l'air. Le refroidissement s’effectue essentiellement par évaporation de l’eau. Il crée un air saturé de vapeur d’eau, visible sous forme d'un nuage. Ce nuage, appelé panache, contient de la vapeur et de fines gouttes d’eau provenant du circuit de refroidissement. 

La TAR peut être une source de contamination bactérienne, d'où le besoin de nettoyer l'eau

Les gouttelettes d'eau présentes dans le nuage que libère la TAR, peuvent véhiculer des bactéries qui se développent dans des circuits d'eau : les Légionelles, les Listéria, les Salmonelles etc. C'est pour cette raison que l'eau qui arrive aux TAR doit être nettoyée en amont, pour baisser le risque de contamination. Plus de détails sur le site du Ministère de l'écologie et du développement durable.

Les obligations de l'industrie concernant les rejets au niveau des TAR

Pour l'environnement, les pouvoirs publics se mobilisent face au danger que présentent des produits chimiques, utilisés pour nettoyer l'eau des installations industrielles des bactéries dangereuses.
L'Europe a initié en 2000 la Directive cadre 2015. Celle-ci interdit le rejet de produits chimiques dans l'eau et contraint les industriels à re-traiter les eaux usées ou à adopter des solutions moins polluantes.
Sur le continent américain, le Canada et les USA prônent également des mesures allant dans le sens du développement durable.