W. magna agent de biocontrôle des grandes cultures ?

Vous êtes ici

Lyon, le 1er juillet 2019 – AmoÉba annonce l’efficacité de Willaertia magna C2c Maky pour traiter la rouille, un groupe de maladies qui décime les grandes cultures, comme le soja et le blé. L’étude menée par un expert indépendant a montré plus de 85% d’efficacité du lysat de W. magna appliqué selon un protocole standard. Après les excellents résultats de W. magna sur le mildiou de la vigne et de la pomme de terre, l’action sur les champignons Uromyces fabae, confirme l’amibe en tant que potentiel agent de biocontrôle à large spectre d’action.

– Fabrice PLASSON, le PDG d’AmoÉba, conclut : « Une utilisation de notre amibe lysée en grande culture, pourrait élargir considérablement notre gamme de traitements. L’enjeu pour nous est maintenant de valoriser au mieux et rapidement ces avancées auprès de partenaires extérieurs ».

Pour en savoir plus, voir le communiqué de presse : AMOÉBA annonce l’utilisation possible de sa substance pour le traitement d’un des pathogènes des grandes cultures, la rouille

Related Posts